• Livre_EM_Marcel Parinaud_Meymac-Près-Bordeaux
  • Livre_EM_Marcel Parinaud_Meymac-Près-Bordeaux

Meymac-Près-Bordeaux

De la bruyère à la vigne

Autour de 1900, pendant une cinquantaine d’années, quelques centaines d’habitants du pays de Meymac en Haute-Corrèze donnaient “Meymac-près-Bordeaux” comme adresse postale à leurs clients belges, auxquels ils étaient censés vendre la récolte de leur vignoble Bordelais.

Marcel Parinaud, lui même descendant d’une famille de ces “marchands de vin” a entrepris des recherches dans les archives et auprès des familles de négociants. Il fait le récit des débuts du négoce autour de la figure emblématique et haute en couleurs de Jean Gaye-Bordas, et de quelques précurseurs, comme les frères Pécresse, dont l’activité fut déterminante.

Il décrit ce que fut la vie de ces migrants du travail, l’organisation du négoce, son organisation sur plus d’un siècle et demi d’existence et les conséquences économiques, sociales et architecturales qui en résultèrent pour la région.
Il montre également l’installation d’un nombre conséquent de négociants dans le Bordelais, en particulier le Libournais ; implantations importantes puisqu’un grand nombre de vignobles est actuellement la propriété de ces Corréziens.
Il termine par les monographies familiales de ces négociants qui créèrent de véritable dynastie sur parfois six générations, et pour certaines, encore en activité aujourd’hui.

35,00

  • Paiement sécurisé
  • Livraison rapide & suivie

  • Fabriqué en France